L’accord du participe passé conjugué avec l’auxiliaire AVOIR – Quand c’est facile !

12 octobre 2019 0 Par Francoise

Le participe passé conjugué avec l’auxiliaire “avoir” ne s’accorde jamais jamais JAMAIS avec le sujet du verbe.

 

C’est vraiment simple à retenir.

Vous trouverez ici les conjugaisons du verbe “avoir”.

Alors, un auxiliaire, qu’est-ce que c’est ?

“Avoir” et “être” peuvent être des verbes : J’ai deux grands boeufs dans mon étable. Je suis fou du chocolat Lanvin.

Mais ils peuvent être également auxiliaires. C’est-à-dire qu’ils servent à conjuguer d’autres verbes, notamment aux temps composés que sont par exemple le passé composé ou le plus-que-parfait. J’ai eu peur. Ils étaient partis.

Si l’auxiliaire “avoir” est plutôt simple à repérer aux temps simples, cela peut se compliquer aux temps composés parce que “être” se conjugue aussi avec l’auxiliaire “avoir” : j’ai été, tu avais été, il aura été, nous eûmes été. Et il est fréquent qu’on les confonde.

En conséquence, on peut être tenté d’appliquer la règle en rouge ci-dessus.  N’en faites rien et revenez plutôt voir cet article.

La bonne nouvelle est donc qu’avec l’auxiliaire “avoir”, vous n’avez jamais à vous préoccuper d’accorder votre participe passé avec le sujet du verbe.

Vous avez mangé.

Ils avaient pleuré.

Elle a assis la mémé dans son fauteuil.

C’est simple !

 

(Rassurez-vous : le français a de grandes ressources pour vous torturer. Nous verrons la prochaine fois pourquoi cela peut se compliquer.)

 

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •